Monday, 23 June 2008

Le but ultime de la meditation—Decouvrir notre vraie nature

Bien que toutes choses soient impermanentes et interdépendantes, nos espoirs nous impliquent dans une poursuite insatiable de ce qui, daprès nous, va faire notre bonheur. Par ailleurs, la peur de perdre ce que nous avons rend le changement terrifiant. Il nous faut parvenir à accepter fondamentalement limpermanence. Même si nos pensées changent constamment, si nous ne pouvons pas nous y fier, nous nous identifions à elles, à nos émotions et à nos histoires. Toutefois, la seule chose qui soit durable, immuable et fiable est la clarté de notre courant de conscience. Que nous soyons heureux ou triste, la qualité connaissante de la conscience pure demeure avec nous tout au long de notre vie et cela jusquà lÉveil. Bien que le monde soit décadent et difficile, et que notre vie soit complexe, si nous avons découvert la liberté intérieure de lesprit, nous pouvons rester simple, sans complications, et maintenir une dignité libre de tout souci. Nous serons à laise et détendu avec tout le monde et dans toutes situations. Nos pensées et nos émotions ne sont que les ombres et les reflets de nous-même. La pratique de la méditation dissout ces leurres et nous permet dêtre authentique. Nous nous ouvrons à la réalité de notre être et nous trouvons le repos dans la bonté fondamentale de la nature de lesprit. Si nous parvenons à faire confiance à cette connaissance claire, tout ce qui nous reste à faire est de prendre plaisir à notre vraie nature et de découvrir le véritable bonheur.

2 comments:

Anonymous said...

besoin de verifier:)

Anonymous said...

ehh... cognitively ))